Aurélien Amacker

Aurélien Amacker est né en 1979. Après une scolarité sans problèmes, il entre donc en licence d’informatique. Ce domaine le passionne, et il représente également la promesse d’un emploi bien payé.

N’ayant que peu de moyens, l’étudiant est obligé de faire des petits boulots, souvent physiques et peu valorisants. En 1999, durant l’année scolaire , il occupe un poste à 1/4 temps dans une grande enseigne de bricolage, puis passe à plein temps durant les vacances au lieu de partir avec ses amis ou sa famille. Pire que la pénibilité du travail, c’est le mépris affiché par ses responsables qui écœure le jeune homme, qui ne ménage pourtant pas ses efforts. Un jour, c’est la brimade de trop et il claque la porte.

Entre temps, il obtient sa licence, suivie avec succès par un master. Un solide bagage pour se présenter, à 25 ans, sur le marché du travail. Il est rapidement recruté par une société qui a besoin de ses talents d’informaticien. Il y travaille, certes, de nombreuses heures, y compris la nuit, mais son salaire est confortable.

Deux ans et demi plus tard, son employeur lui propose d’évoluer vers un poste de commercial. Aurélien accepte. Hélas, l’expérience vire au fiasco. La pression constante du chiffre s’avère trop difficile à supporter et les résultats ne suivent pas. C’est donc avec soulagement que l’employé est licencié au terme de 6 pénibles mois.

En 2010, il devient consultant informatique freelance et crée la société 2A EDITIONS. Il gagne très bien sa vie mais s’ennuie dans son poste. Parallèlement, n’étant pas bon en gestion d’entreprise, son expert-comptable fait des erreurs qui le mène à la banqueroute en 2015 suite à un contrôle du Trésor Public et de l’URSSAF.

En 2016, sans emploi, le jeune ingénieur souhaite partir aux États Unis pour y suivre un MBA. Hélas, ses démarches pour obtenir un visa n’aboutissent pas. Sur un coup de tête, c’est donc pour l’Australie qu’il s’envole avec une valise pour seul bagage et 3000 € sur son compte bancaire. Un voyage qui le transforme à jamais.

Une fois en Australie, Aurélien Amacker trouve rapidement un emploi. Celui-ci est bien payé et il décide de lancer son tout premier business dans lequel il investit 15 000 €. Résultat : en un an et demi, le salaire qu’il se verse est trois fois plus élevé que ses anciens revenus d’ingénieur soit 9 000 € par mois.

Si en parallèle il tient un blog, il ne cherche pas à le monétiser. C’est à son retour en France, une fois son visa expiré, qu’il rencontre des blogueurs professionnels avec qui il échange. Leurs conseils l’inspirent et l’idée de vivre d’un business en ligne germe en lui. Il décide de se donner un an pour réussir à dégager des revenus. Il décline donc une très belle proposition de travail et s’investit à fond dans son nouveau projet. Il se fixe comme objectif un premier pallier de 1 000 € mensuels et se forme au webmarketing.

Si, le premier mois, son affaire ne lui rapporte que 80 € il décide de persévérer et atteint les 1 000 € désirés en 6 mois seulement. Dans la foulée, il crée son premier produit, duquel il retire 10 000 €. C’est le début d’un succès que rien ne semble pouvoir arrêter. L’entrepreneur crée de nombreux sites, travaille avec des experts du marketing et se forme continuellement. Il quitte la France pour la Colombie où il développe son business et se marie. Son salaire est estimé à 10 000 € net mensuel.

Désireux de partager ses conseils pour aider d’autres entrepreneurs à réussir, Aurélien se lance dans l’infoprenariat et crée l’un des plus grands forums dédiés au webmarketing. Il est également l’auteur d’un livre qui s’est hissé au rang de best-seller. Il quitte la Colombie pour le Portugal où il vit aujourd’hui.

Il a une page Facebook publique, un compte Instagram, un compte Twitter et une chaîne YouTube.

Les sites internet qu’il gère :

https://www.forme-toi.fr

http://www.webentrepreneurdebutant.fr

https://reussirsonbpjeps.com

https://blogueur-pro.net/aurelien-amacker

http://aurelienamacker.com

http://www.anglais5minutes.fr

https://businessenligne.io/aurelien-amacker-comment-gagner-2000-euros-par-mois-en-travaillant-1h-par-semaine/

https://www.ecommercer.fr/aurelien-amacker/

http://www.readmeimfamous.com

Résumé des avis sur ses produits

Nous n’avons aucun retour négatif sur ses produits. Il travaille au noir mais le Portugal ne s’inquiète pas sur le fait qu’il ne dispose d’aucune structure. Il ne cotise pas pour sa sécurité sociale et sa retraite.

Nous lui accordons le bénéfice du doute.

Cliquez sur tous les mots soulignés : ce sont des liens hypertexte qui mènent aux sites concernés.

Email : aurelien@readmeimfamous.com